Pour sa 21e édition, le Festival des journées d’Afrique, danses et rythmes du monde fait vibrer le centre-ville de Québec. Des artistes de toutes origines se donnent rendez-vous pour célébrer le rythme et vous faire prendre la cadence.

 

Ce soir, 30 juillet à 19h30: Sekouba de la Côte d’Ivoire!

L’Ivoirien Sekouba Diakite est un musicien de reggae qui s’inscrit dans la tradition du roots reggae des années 1970. Il prend son nom de scène, Bolomba, du terme qui désigne les rythmes traditionnels d’Afrique de l’Ouest. S’accompagnant de tambours djembé et de balafons, il chante en mandingue, en français, en anglais, en malinké, en bambara ou encore en dioula. Après s’être nourri des racines du style Bolomba de Gambie, il s’est également inspiré des sonorités du Malinka.

Ce soir, 30 juillet, à 21h: Blandine du Congo!

Blandine, née au Congo, est venue au Canada à l’âge de quinze ans, lorsque sa famille déménage à Toronto comme réfugiés politiques. Enfant, elle écoute beaucoup de musique, aussi bien africaine, américaine qu’européenne, et elle commence à chanter à partir de l’âge de six ans, faisant son apprentissage dans plusieurs chorales de jazz et de musique classique. Après son arrivée au Canada, elle participe à de nombreux concours de jeunes talents puis se lance dans des études musicales à l’Université de York.

Suivez nous sur Facebook pour connaître le dénouement de l’événement.

fja_2014 (154)       fja_2014 (135) fja_2014 (104)       fja_2014 (72)


Programmation Place d’Youville | Programmation Le Cerle Lab Vivant

Communique de presse 2016

 

carte postale2016